J’ai commencé à me tourner vers les poudres indiennes il y a déjà quelques années maintenant et c’est une incroyable découverte, mes cheveux leur disent merci.

Lorsque j’étais défrisée, je cherchais des colorations naturelles pour avoir des reflets et je cherchais également des astuces pour avoir plus de volume. C’est alors que j’ai découvert le henné et comment vous dire, magique. Je n’ai jamais eu les cheveux aussi brillants, forts et volumineux. J’étais conquise !

Les poudres ayurvédiques (science de la vie en indien) ont beaucoup de vertus et conviennent parfaitement aux cheveux afros naturels et défrisés. Chaque poudre a ses spécificités mais de manière générale, elles vont jouer un rôle essentiel sur le cuir chevelu en permettant de l’assainir, de le nettoyer en douceur, de limiter les démangeaisons et les pellicules. Les poudres vont également apporter du volume, de la souplesse et de la brillance aux cheveux. Elles vont aider au démêlage et elles vont freiner la chute. Certaines poudres vont en plus avoir un pouvoir lavant doux en agissant comme un shampoing industriel classique mais sans agresser le cheveux.

Il a beaucoup de poudres indiennes sur le marché, vous pouvez les trouver à des prix très attractifs. Pour ma part, je les trouve sur Aromazone ou Centifolia.

Ce que j’aime particulièrement dans les soins ayurvédiques, c’est que vous pouvez les utiliser comme bon vous semble, avec tous les actifs, huiles ou ingrédients que vous voulez en fonction de l’effet recherché.

Quand j’étais défrisée, j’utilisais les poudres en prépoo une fois par semaine et ça m’a beaucoup aidé dans ma transition.

Je suis naturelle que depuis le mois de mai de cette année, et j’aime encore plus les poudres indiennes. Elles redéfinissent mes boucles, elles fortifient mes cheveux et les rendent plus denses.

Voici une sélection de mes poudres préférées, indiennes ou non 🙂 :

La poudre de Shikakai : La number 1 selon moi. C’est une poudre lavante qui va chouchouter le cuir chevelu et qui va également rendre les cheveux doux. On dit qu’elle favoriserait aussi la pousse. J’aime beaucoup cette poudre principalement pour son action lavante et je trouve qu’elle définit bien les boucles. Attention tout de même, c’est une poudre assez fine qui peut faire tousser parfois.

Le Rhassoul : J’ai découvert cette poudre il y a seulement quelques mois alors que je tentais la max hydratation method. Et bien comment vous dire, aussitôt essayée, aussitôt adoptée ! C’est une argile minérale très réputée au Maroc qui va laver en douceur les cheveux et qui va définir les boucles des cheveux naturels comme jamais. Elle va absorber toutes les graisses et les impuretés sans agresser la peau ou le cuir chevelu. Elle est géniale ! On peut également l’utiliser en masque pour le visage.

La poudre de Neem : Elle est connue principalement pour lutter contre les péliculles et les désagréments du cuir chevelu. Elle est purifiante, detoxifiante et peut être utilisée sur le visage.

La poudre de Brahmi : J’aime beaucoup cette poudre qui va renforcer et épaissir le cheveu. Elle m’aide à bien démêler mes cheveux et m’a beaucoup servi pendant ma transition. Elle rend les cheveux brillants et en  favoriserait la pousse. Certains trouvent qu’elle fonce un peu la couleur des cheveux, mais personnellement je n’y ai jamais fait attention.

La poudre d’Amla : Récente dans ma collection, j’ai commencé à utiliser la poudre d’amla avant mon bigshop pour prévenir une éventuelle chute après 9 mois post défrisage. Et bien j’ai beaucoup aimé ! Elle aide au démêlage des cheveux et définit les boucles. Attention tout de même parce qu’il est dit qu’elle foncerait les cheveux.

La poudre de Bhringaraj : Je l’aime beaucoup, un peu comme la poudre d’Amla, Elle va limiter la chute du cheveu et favoriser la pousse. Elle va aussi densifier le cheveu et le fortifier.

Le Henné : Attention, il faut faire la différence entre le henné naturel et le henné neutre. Ce n’est pas la même plante. En effet le henné neutre (celui que j’utilise) est un soin non colorant issu de la feuille de cassis italica. Il va renforcer le cheveu, leur apporter brillance et volume et assainir le cuir chevelu. J’ai aussi remarqué qu’il détendait mes repousses quand j’étais défrisée et que le volume apporté était vraiment immédiat. J’avais pour habitude de faire un soin au henné avant de les lisser, effet garanti ;). A contrario, le henné naturel va avoir les mêmes vertus mais va avoir un pouvoir colorant rouge, jaune ou orangé (c’est ce henné qu’utilisent nos mamans). Alors à moins que vous aillez envie de devenir rousse, ne vous trompez pas ;).

La poudre d’ortie piquante : Pour le coup, c’est vraiment une surprise et mes cheveux adorent ! Elle va être très bénéfique en cas de cheveux cassants, elle frêne la perte de cheveux et l’apparition de pellicules. On peut également l’utiliser sur la peau puisqu’elle calme les irritations.

La poudre de guimauve : J’ai été très surprise la première fois que je l’ai utilisée. Mélangée à de l’eau, la pâte est un peu visqueuse mais elle gaine et démêle très bien les cheveux. Elle calme les irritations et est top à utiliser sur la peau. Je vous conseille tout de même de l’utiliser en prépoo, au risque de vous retrouver avec des petits résidus blancs dans les cheveux.

Cette liste est bien évidement non exhaustive, il existe encore de nombreuses poudres disponibles sur le marché, mais c’est celles que j’ai testé et que je préfère :).

Comment utiliser les poudres ?

L’utilisation des poudres est très très simple. Il vous suffit de verser la quantité nécessaire dans un récipient en bois ou en plastique, de faire un puis et d’y ajouter de l’eau chaude (pas bouillante non plus) progressivement jusqu’à l’obtention d’une texture épaisse ressemblant à de la crème fraiche. Le mélange entre les poudres et l’eau est très facile et très rapide sans paquets. Il n’y a que le rhassoul pour lequel le mélange laisse un peu de grumeaux, mais rien de méchant.

Certains utilisent simplement le mélange poudre + eau dans leurs cheveux, mais moi je trouve ça un peu asséchant. Du coup j’ajoute quelques ingrédients dans ma préparation :

  • Soit j’ajoute du miel qui va me servir d’humectant et qui va adoucir les cheveux + des huiles (3 maximum)
  • Soit j’ajoute de l’après shampoing qui va détendre la mixture et qui va rendre le soin encore plus démêlant + 3 huiles max
  • Vous pouvez ajouter tout ce qui vous plait dans votre soin mais je pense que les choses les plus simples sont parfois les meilleures 😉.

Une fois que vous avez appliqué votre mixture sur vos cheveux, passez sous le steamer ou enroulez votre tête avec un peu de cellophane. Attendez une demie heure minimum (le temps de pause varie en fonction de chacun) et rincez, vous m’en direz des nouvelles :).

Malheureusement toutes les poudres ne vont pas avoir le même effet sur chacune d’entre nous ; celles qui vont fonctionner pour vous ne vont pas forcément fonctionner sur moi et inversement. Il en est de même pour les huiles, pour les produits que vous trouvez sur le marché etc …

C’est pourquoi je vous conseille de ne pas faire de soins avec 36 poudres et 52 huiles en même temps. Pour savoir quelles sont les produits qui vous conviennent le mieux, testez les à tour de rôle ;).

Par exemple, je ne mets jamais plus de trois huiles en même temps dans mon soin et je mets très rarement plus de deux poudres. Pour le miel, je compte environ une bonne cuillère à soupe et pour l’après shampoing, c’est un peu au feeling, j’en ajoute jusqu’à ce que la texture du soin me convienne.

En ce qui concerne le matériel, je vous déconseille d’utiliser de l’aluminium (pour la cuillère et pour le récipient). Préférez du plastique ou du bois.

A quelle fréquence utiliser les poudres indiennes ?

Lorsque j’étais défrisée, mon soin aux poudres remplaçait mon soin protéiné. J’en faisais un par semaine ou alors un toutes les deux semaines toujours en prépoo. Je poursuivais par un shampoing et un masque hydratant pour respecter la balance protéines/hydratation.

Depuis que je suis naturelle, j’ai gardé le même rythme à peu de choses près ; je peux faire un soin aux poudres après le shampoing (chose que je ne faisais jamais en étant défrisée de peur que mes cheveux soient gras) ou alors faire un seul soin 2 en 1 (lavant et deep conditionner) avec du shikakai ou une autre poudre lavante. Et ma foi, ça marche plutôt bien 🙂

La fréquence de lavage est propre à chacun, mais je vous conseille de faire un soin aux poudres par semaine pour débuter. Vous adapterez par la suite en fonction de vos cheveux et de ce que vous recherchez.

Alors, je vous ai convaincu avec l’ayurvédique ? N’hésitez pas à tester, à vous amuser avec vos préparations maison et partagez moi vos recettes et avis en commentaires 🙂

A bientôt !

Mariama

12 thoughts on “Tout savoir sur les poudres indiennes”

  1. Merci beaucoup de m’avoir appris quelque chose. Ton blog est vraiment intéressant et concis. Courage pour la suite

  2. Salut
    Merci pour ton partage. Moi j’utilise carrément 4 poudres + du miel + avocat + huile de coco . Je laisse reposer autant q je peux 2h min sinon plus. Je fais tout en même temps prepoo soin shampoing et démeélant. Mes cheveux sortent de là top et souple. Mon seul pn sont les residus d’avocat à brosser pendant longtemps. Voilà. Comme tu dis chacun trouve sa formule et sa routine.

    1. Coucou !
      Exactement, chacun trouve sa routine ! Contente que les soins aux poudres te conviennent !
      Il m’arrive aussi (souvent) de mélanger poudres de soin et poudres lavantes, c’est top et c’est un vrai gain de temps !
      Tu as essayé sans l’avocat pour réduire le brossage après avoir rincé ? Ça peut être pas mal 😉 !

  3. Article très intéressant. Je suis en train de me mettre sérieusement aux poudres et j’en ai acheté plusieurs différentes. Ma question est : je suis naturelle depuis 10 ans, mais mes cheveux sont courts et je veux booster la pousse. Peux-je utiliser les poudres 2 fois par semaine (car je me lave les cheveux deux fois dans la semaine) ?

    Cordialement,

    Evelyn.

    1. Coucou !
      Difficile de répondre, je dirai que ça dépend de l’état de tes cheveux. Mais je pense qu’il n’est pas indispensable d’utiliser les poudres deux fois par semaine. Je te conseille de les utiliser une fois par semaine et de faire un cowash (laver tes cheveux avec de l’après shampoing) pour ton second lavage 😊.
      Pour la longueur, il faut booster la pousse oui, mais il faut surtout entretenir les rongeurs pour éviter qu’elles se cassent. N’hésite pas à consulter mon article “Comment limiter la casse des cheveux afros”, tout est détaillé 😉.

    1. Bonjour Lydie !
      Alors c’est simple, je fais un soin aux poudres par semaine 😊
      Tout dépend de ce que tu recherches, mais tu peux commencer comme ça, et tu me diras !
      A bientôt !

    1. Coucou !

      Les poudres indiennes sont en général fortifiantes, donc personnellement, je les ai toujours rangées dans la case des soins protéinés 😊. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ajoute toujours un agent hydratant dans mes préparations 😉.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *