La transition des cheveux défrisés vers le naturel n’est pas une mince affaire. Et celles qui font de longs stretchings ne vous diront pas le contraire. Le but de cet article est de vous partager quelques astuces pour vous faciliter la tâche pendant votre transition.

 

Qu’est-ce que la transition ?

Vous n’êtes pas sans savoir que le défrisage est irréversible (j’en parle dans cet article là) et qu’il ne s’en va pas avec le temps. Par conséquent, pour avoir des cheveux naturels, vous devez obligatoirement couper vos cheveux qui ont subi un traitement chimique. A ce moment là, deux solutions s’offrent à vous ; soit vous coupez tous vos cheveux et vous vous retrouvez avec une boule à zero, soit vous faites une transition vers le naturel.

 

La transition consiste à passer de cheveux chimiquement modifiés à des cheveux naturels en gardant les deux textures. Je m’explique : l’objectif est de chouchouter vos repousses afin qu’elles poussent et qu’elles atteignent la longueur que vous désirez. Une fois que vos repoussent naturelles auront atteint le niveau souhaité, vous pourrez couper vos longueurs défrisées afin de terminer votre transition vers le naturel. Cela peut vous prendre 1 mois, 6 mois, 1 an … c’est vraiment propre à chaque personne.

Personnellement, j’ai choisi de transitionner jusqu’à ce que mes longueurs défrisées soient trop fines et n’aient plus un bel aspect. Ca m’a pris 9 mois. Vous pouvez trouver mon expérience ici.

 

 

Ca parait très simple comme ça, mais vivre avec les deux textures n’est pas tout le temps évidement. Plus vos repoussent prennent du volume, plus vos longueurs dérisées s’affinent et se fragilisent.

Pour éviter d’avoir des cheveux trop fragilisés et des repousses trop sèches, voici quelques astuces pour que votre transition se passe bien :

1 L’hydratation

Je ne cesse de le répéter, l’hydratation est indispensable pour avoir des cheveux en bonne santé. Pendant une transition, les longueurs deviennent fragiles, cassantes et difficilement manipulables. Pour limiter les dégâts et pour manipuler plus facilement vos cheveux, veillez à hydrater correctement vos cheveux régulièrement. Pour que ce soit efficace, je vous conseille la méthode LOC ou LCO. Je vous parle de la méthode détaillée dans cet article .

2 Les coiffures sans chaleur

Pour masquer la démarcation entre vos cheveux naturels et vos cheveux chimiquement traités, n’hésitez pas à opter pour des coiffures sans chaleur. Braidouts, twistouts et autres bantu knots vous permettront d’avoir de jolies ondulations que vous pourrez garder une semaine ou plus. En plus, ces coiffures vous éviteront de manipuler vos cheveux tous les jours et donc de provoquer de la casse. Voici mon article dédié aux coiffures sans chaleur pour vous expliquer comment faire.

 

 

3 Les coiffures protectrices

Pour être tranquilles, vous pouvez également opter pour des coiffures protectrices comme des braidbox par exemple. Les coiffures protectrices permettent de protéger vos cheveux en évitant la manipulation. N’oubliez pas qu’il est important d’hydrater vos cheveux et de poursuivre votre routine soin (lavage + soin) avec des tresses. Vous retrouverez ici mon article sur l’entretien des braids dans lequel je vous explique tout.

 

4 Les soins profonds

Les soins profonds seront vos meilleurs alliés dans votre transition. Ils permettent d’hydrater et de nourrir vos cheveux en profondeur.

Les bains d’huiles permettront de nourrir vos cheveux en profondeur et de les assouplir. Ils rendront vos cheveux plus malléables et vous aideront à éviter la casse. Je vous ai rédigé un article complet sur les bains d’huiles que vous trouverez ici.

 

Les soins aux poudres vont également vous être d’une grande aide. Les poudres vont assainir votre cuir chevelu en limitant les démangeaisons et en traitant les pellicules (pour celles qui en ont). Les poudres vont également aider au démêlage, freiner la chute et assouplir vos cheveux. Je vous explique tout ce qu’il faut savoir sur les poudres dans cet article.

 

 

Enfin, n’hésitez pas à faire des soins profonds hydratants au moins une fois par semaine pour vous aider à démêler vos cheveux et pour les garder en bonne santé. Pour adapter vos soins à vos cheveux, je vous conseille de faire un test de porosité. Je vous explique toute la démarche dans cet article.

Ce qui n’est pas facile dans la transition, c’est le fait que les cheveux naturels et les cheveux défrisés n’ont pas les mêmes besoins. Il faut donc être assidu dans les soins et traiter vos cheveux avec douceur 🙂.

 

A bientôt !

Mariama

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *